Un autre chemin – Au cœur du changement démocratique : la culture

Nous pensons qu’il ne peut y avoir de société sans partage des savoirs et de la culture et sans un considérable effort de formation et d’ouverture au monde, à la création. Le capitalisme divise, fractionne, isole, fragmente : construisons du commun, de la coopération. Jamais les besoins de formation et de créativité n’ont été si nécessaires mais le refus obstiné de les financer et de les promouvoir conduit toute la société dans le mur. Sortons de cette contradiction régressive en plaçant au centre la bataille pour ces droits. En partageant les compétences entre l’État et les collectivités locales, nous garantirons les droits culturels de tous à un haut niveau d’exigence artistique, « une culture élitaire pour tous » en quelque sorte. En créant un service public de l’Internet nous permettrons le libre partage des savoirs, des œuvres et des idées. En faisant la promotion de formes nouvelles de production, de création et de diffusion de l’art dans la pluralité et la diversité des expressions nous replacerons la culture au cœur du processus de changement.

Cela passe par les politiques culturelles, par les programmes scolaires et les pratiques éducatives, par l’éducation populaire et les associations. A l’aune de ces enjeux, les programmes et les pratiques scolaires doivent être repensés, pour construire une culture commune de haut niveau et donner à tous les moyens de se l’approprier. Relance de la formation initiale et continue des enseignant-e-s, place des cultures artistiques, sportives, techniques et professionnelles, tout cela doit être renforcé. Socialisation de l’art, développement de l’esprit critique, travail de rapprochement entre art et éducation populaire, soutien aux créatrices et créateurs ainsi qu’aux militantes et militants de l’action culturelle et artistique à l’école, dans la cité, dans l’espace du travail : voilà de quoi donner du sens à l’immense potentiel émancipateur de la culture. Voilà qui est de nature à reconstruire un vivre ensemble fondé sur un nouveau souffle de la démocratie, sur la reconnaissance et le partage des cultures diverses et leur mise en relation dans tous les territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *