15 chantiers prioritaires

Reconstruire une production nationale pour répondre aux besoins

Objectif : Pour répondre au défi de l’emploi et de la transition écologique, nous voulons relancer la production en France en promouvant un nouveau mode de développement et de production basé sur la réponse aux besoins, sur la planification écologique et sur un nouveau statut de l’entreprise.

Agir en urgence pour l’emploi : relancer la production

  • Plan national de réindustrialisation du pays piloté par une planification rénovée et démocratisée
  • Investissement massif, notamment dans la recherche et l’enseignement supérieur, en réorientant les crédits alloués au Crédit impôt recherche (CIR) et au Crédit d’impôt pour la compétitivité etl’emploi (CICE)
  • Constitution de pôles publics d’entraînement industriel et de services autour de sociétés publiques, de sociétés à capitaux mixtes et de sociétés nationalisées

Numérique : parier sur l’économie de la collaboration

  • Objectif 100 % très haut débit sur tout le territoire
  • Création d’une aide à l’émergence d’écosystèmes des tiers lieux (Fablabs, Makerspaces, hackerspaces) et de l’économie de la collaboration

Promouvoir une agriculture durable

  • Engager la transition écologique de notre modèle de production agricole, soutenir l’installation de jeunes paysans et promouvoir l’agriculture paysanne
  • Création d’un fonds de soutien à l’agriculture paysanne et aux filières alimentaires relocalisées
  • Loi sur la réduction des marges et pratiques dans la grande distribution pour des prix justes

Changer l’entreprise et revaloriser le travail

Objectif : Faire de l’émancipation des travailleurs le moteur de la transformation sociale.

  • Engager la réduction du temps de travail pour aller vers les 32 heures
  • Créer un nouveau statut juridique de l’entreprise incluant le rôle qu’y jouent les salariés et ses liensavec le territoire
  • Instituer un droit de reprise des entreprises par les salariés
  • Extension du pouvoir d’intervention des salariés dans l’entreprise
  • Aide à la création et au développement des sociétés coopératives et participatives (SCOP)
  • Abrogation de la directive sur le travail détaché

Mettre en œuvre un système de sécurité emploi formation

Objectif : Lutter contre la précarité et la mise en concurrence des travailleurs en promouvant un système qui assure aux travailleurs un emploi ou une formation et une rémunération tout le long de leur vie professionnelle.

  • Création d’un service public de sécurisation de l’emploi et de la formation assurant un revenu, un emploi ou une formation, tout le long de la vie professionnelle, sécurisant notamment les jeunes et les seniors
  • Abrogation de la loi sur la sécurisation de l’emploi
  • Faire du CDI (contrat à durée indéterminée) la norme du contrat d’embauche en limitantfermement le nombre d’intérimaires et de contrats précaires par entreprise
  • Instaurer une conférence annuelle sur la revalorisation des salaires et des qualifications

Entreprendre une grande réforme de justice fiscale

Objectif : Il s’agit d’enclencher une grande réforme de l’impôt pour mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre de nos propositions et à assurer la justice fiscale. Il s’agit aussi de se doter en cinq ans d’outils nécessaires pour affronter le pouvoir de la finance et réorienter l’argent vers l’économie réelle.

  • Refonte de l’impôt sur le revenu pour le rendre plus progressif
  • Réforme de l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune)
  • Création d’un pôle public bancaire autour de la Caisse des dépôts et consignations, de la Banque publique d’investissement, de la Banque postale, des banques mutualistes et coopératives et de banques nationalisées. Il impulsera un nouveau crédit sélectif pour l’investissement et l’emploi
  • Mise en place d’une taxe européenne sur les transactions financières (TTF – gain possible annuel : 36 milliards)
  • Taxation des stock-options et renforcement de la fiscalité sur le capital Placer l’éthique au cœur de l’économie

Placer l’éthique au cœur de l’économie

Objectif : Placer l’éthique au cœur de la société en s’attaquant à la fraude fiscale et sociale, en remettant de l’équité dans les rémunération et en luttant contre la corruption et les passe-droits.

  • Recrutement massif d’agents des services des Impôts et du Trésor
  • Signature d’accords bilatéraux pour mettre fin au secret bancaire
  • Taxation des stock-options
  • Instauration d’un salaire maximum
  • Instauration d’une transparence totale des avantages en nature dans la haute fonction publique et des hauts cadres des entreprises publiques et privées
  • Renforcement des moyens alloués à la lutte contre la corruption

Relever le défi écologique

Objectif : Répondre en cinq ans au défi écologique en initiant la transition écologique. Cet objectif concernera l’ensemble de l’action publique. Elle s’articulera autour de 5 piliers : la lutte contre le réchauffement climatique, la transition énergétique, un plan national pour les transports, la rénovation des bàtiments et l’affirmation du droit à une alimentation de qualité pour tous.

  • Plan climat visant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • Création d’un pôle public de l’énergie autour d’un mix énergétique 0 % CO2 associant énergiesrenouvelables et énergie nucléaire
  • Plan national de ferroutage et de soutien au transport public
  • Plan national de rénovation thermique des bàtiments
  • Aller vers le 100 % bio et circuits courts dans les structures de restauration collectives

Ouvrir un nouvel àge de la Sécurité sociale

Objectif : Renforcer notre système solidaire de Sécurité sociale en lui donnant les moyens de son développement et en assurant de nouveaux droits.

  • Plan de mobilisation pour l’hôpital public et les structures publiques de santé
  • Assurer le droit effectif à l’IVG (interruption volontaire de grossesse) sur tout le territoire
  • Réforme du calcul des cotisations patronales en les modulant en fonction de la politique salariale et d’emploi de l’entreprise
  • Abaisser l’àge du départ en retraite pour aller vers le droit à la retraite à 60 ans à taux plein
  • Création d’un service public et décentralisé de la dépendance
  • Engager un plan « crèches » pour créer 500 000 places
  • Aller vers l’universalité des allocations familiales dès le premier enfant

S’engager avec force pour l’éducation et la jeunesse

Objectif : Faire de l’éducation et la jeunesse les deux priorités de notre action en démocratisant l’accès aux savoirs, en construisant l’école de la réussite pour tous et en assurant l’autonomie des jeunes.

  • Plan national de lutte contre les inégalités à l’école avec une scolarité obligatoire, gratuite, de 3 à 18 ans, garantissant le droit à la scolarisation dès l’àge de 2 ans
  • Plan de recrutement de personnels dans l’éducation nationale et relance de la formation initiale et continue des enseignants
  • Revalorisation générale des bourses d’étude et adoption d’une loi cadre pour l’autonomie et l’avenir des jeunes
  • Encadrement et valorisation de la rémunération des stages

Lancer un plan national pour le logement

Objectif : élaboration d’une loi-cadre sur le logement et contre la spéculation immobilière et lancement d’un plan national de construction de logements sociaux afin de répondre en 5 ans aux besoins particulièrement en zones denses. Le taux d’effort des ménages pour le logement ne devra pas dépasser 20 % des revenus disponibles.

  • Objectif de construction de 200 000 logements sociaux par an
  • Doublement des aides à la pierre
  • Renforcement de la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain) avec notamment 25 % de logements sociaux obligatoires
  • Mobilisation du foncier par la création d’une agence nationale foncière décentralisée
  • Renforcement du « 1 % patronal »
  • Réorientation du financement du logement vers le secteur public

Rendre effective l’égalité femmes-hommes

Objectif : Assurer l’égalité femmes-hommes dans la société et lutter contre les violences sexistes.

  • Renforcement de la loi sur l’égalité salariale en la rendant plus contraignante
  • Promotion d’un enseignement non sexiste à l’école et de campagnes nationales de sensibilisation
  • Multiplication des places d’hébergement et de logements relais pour les femmes isolées et victimes de violences
  • Impulser la mise en œuvre de la directive de l’européenne la plus favorisée

La culture au cœur du processus de transformation

Objectif : Refonder le service public de la culture par une compétence partagée entre l’état et les collectivités locales pour garantir les droits culturels de tous à un haut niveau d’exigence artistique, pour permettre le libre partage des œuvres, des idées et des savoirs, pour favoriser la socialisation de l’art à l’école, dans la cité et l’entreprise, pour reconnaître la diversité des expressions culturelles.

  • Aller en 5 ans vers des budgets publics nationaux et locaux équivalents à 1 % du PIB
  • Renforcer le régime des intermittents du spectacle
  • Garantir la permanence artistique des structures en émergence et la part artistique des budgets des institutions publiques

Refonder la démocratie

Objectif : Faire de chaque citoyen un acteur de la vie publique. Changer la matrice de la prise de décision publique en plaçant la démocratie et la participation citoyenne en son cœur.

  • Inscription dans la Constitution de la participation et de l’initiative citoyenne comme droit fondamental
  • Instauration de la proportionnelle à toutes les élections et renforcement du non cumul des mandats
  • Renforcement des moyens de la commission nationale du débat public
  • Droit de vote des résidents étrangers
  • Lancement d’un processus constituant pour une VIe République
  • Pour une réappropriation populaire des médias, attribuer le droit de veto des rédactions sur la nomination des cadres éditoriaux et des sièges pour les salariés des médias dans les conseils d’administration

Pour une République de la citoyenneté et de l’égalité

Objectif : Redonner force à la République sur l’ensemble du territoire en assurant à chaque citoyen un égal accès aux services publics, une réaffirmation de ses droits, une effectivité pleine et entière de sa citoyenneté, et en réaffirmant le caractère solidaire, laïque, égalitaire et fraternel du pacte national républicain.

  • Plan de lutte contre les inégalités territoriales en assurant la présence des services publics sur l’ensemble du territoire national et en luttant contre les déserts médicaux
  • Lancement d’une troisième phase de rénovation urbaine
  • Plan de lutte contre le racisme et les discriminations avec notamment la mise en placed’observatoires locaux des discriminations et de l’égalité
  • Droit à la sécurité pour tous avec un plan de recrutement de personnel de Police et de Gendarmerie de proximité

Transformer l’Europe

Objectif : User du poids et de la position de la France pour réorienter la construction européenne vers un modèle d’intégration solidaire et coopératif.

  • Dénoncer le pacte de stabilité, engager la renégociation du traité budgétaire et des traités européens
  • Réforme des statuts et missions de la Banque centrale européenne et soutenir la proposition d’une Conférence européenne sur la dette
  • Soutenir la création d’un Fonds européen de développement social, écologique et solidaire dédié aux investissements et services publics et à la relance de l’emploi, de l’industrie, de la formation alimenté par les milliards du « plan Draghi »
  • Refonder une nouvelle politique agricole, alimentaire et des pêches
  • Redéfinir la politique des visas de l’Union européenne (UE), fondée sur le droit international, respectant le droit d’asile et la protection des personnes ; garantie du droit universel de circulation par l’entrée sécurisée et légale pour les réfugiés et les migrants ; abrogation des règlements dits de Dublin et mise en œuvre d’une solidarité européenne dans l’accueil des migrants au moyen, notamment, de « quotas » ; soutien aux politiques d’accueil respectueuses des droits humains des pays méditerranéens de premier asile
  • Prendre l’initiative pour déclarer l’Europe «zone dénucléarisée» et initier la participation européenne à une Conférence internationale pour le désarmement nucléaire et l’éradication des armes de destructions massives, et stopper les ventes et livraisons d’armes françaises dans les régions en guerre

Agir pour un monde solidaire

Objectif : Mettre la diplomatie française au service de la paix, de la justice et de la solidarité

  • Initier une réunion exceptionnelle de l’Organisation des nations unies (ONU) portant sur la refondation de l’Organisation en conformité avec la Charte des Nations unies fondée sur les principes d’égalité et de souveraineté des peuples : revalorisation du rôle de l’Assemblée générale, élargissement du Conseil de sécurité, redéfinition des missions et moyens du Programme des Nations unies pour le développement, de l’Organisation mondiale de la santé, de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) et du Haut commissariat aux réfugiés
  • Porter à 1 % du produit intérieur brut effectif l’Aide publique au développement et soutenir la proposition au Sommet spécial de l’ONU sur le développement durable d’un objectif de 2 % à horizon 2030
  • Soutenir l’adoption d’accords contraignants et différenciés à la COP 21 (plan européen drastique de réduction des émissions de CO2 inférieures ou égales à 2 % ;
  • Sortir la France du commandement intégré de l’OTAN (Organisation du traité Atlantique-nord), établir un calendrier de retrait de la France de l’Alliance transatlantique, dénoncer le Partenariat stratégique UE-OTAN et initier la création d’un Cadre de sécurité et de coopération communes paneuropéen
  • Reconnaître l’état palestinien, soutenir le désengagement des entreprises françaises publiques et privées des colonies israéliennes, systématiser l’étiquetage des produits issus des colonies, et réorienter les investissements français vers le soutien au développement de la Palestine, la reconstruction de Gaza ; suspendre l’accord d’association UE-Israël pour violation de l’article 2 sur le respect des droits de l’homme
  • Initier l’organisation d’une Conférence internationale sous égide de l’ONU pour la paix et le développement du Proche et du Moyen-Orient

15 mesures d’urgence

  1. Augmentation de 15% du Smic sur 3 ans, fin du gel du point d’indice dans la fonction publique et augmentation des retraites de 15% sur trois ans dans la perspective d’un minimum de retraite au Smic.
  2. Suppression de la TVA sur les produits de première nécessité, suppression des niches fiscales spéculatives, et doublement de I’ISF.
  3. Interdiction des golden parachutes et instauration d’un salaire maximum équivalent à 20 fois le salaire minimum dans l’entreprise.
  4. Annulation de la baisse des dotations aux collectivités locales et moratoire sur les intérêts bancaires payés par les collectivités locales.
  5. Remboursement à 100% des soins par la Sécurité sociale pour les jeunes de moins de 25 ans et pour les étudiants de moins de 30 ans.
  6. Interdiction des coupures d’énergie et d’eau et d’expulsion locative pour cause de précarité tout au long de l’année et instauration du gel provisoire des loyers avant la mise en place d’une nouvelle réforme du logement.
  7. Renforcement immédiat des dispositifs contraignants pour l’égalité professionnelle femmes- hommes.
  8. Nationalisation des autoroutes pour financer les infrastructures de transport et moratoire sur les plans de privatisation des entreprises publiques et services publics.
  9. Encadrement des marges de la grande distribution.
  10. Mise en œuvre du droit de vote aux résidents étrangers aux élections locales.
  11. Instauration d’un moratoire sur les fermetures de services publics et sur les fusions avec des structures privées.
  12. Lutte contre le contrôle au faciès avec l’instauration du récépissé lors des contrôles d’identité.
  13. Régularisation des travailleurs sans papiers.
  14. Dénonciation du pacte de stabilité, engagement de renégociation du traité budgétaire et des traités européens et déclaration de la France, zone hors Tafta.
  15. Reconnaissance de la Palestine et engagement de la France pour l’organisation d’une conférence internationale sous l’égide l’ONU pour la paix et le développement au Proche et Moyen-Orient.